Détecter VIH et syphilis avec un smartphone

C’est ce que vous pouviez apprendre en lisant cet article du site Internet du quotidien 20 minutes. Samuel SIA, de l’université de Columbia, a mené un programme au Rwanda sur près d’une centaine de patients.

De quoi s’agit-il ? Cette avancée prend la forme d’un accessoire pour smartphone. Une goutte de sang suffit pour connecter l’accessoire au mobile afin que ce dernier effectue les analyses via une application. Une innovation qui cible prioritairement de nombreux pays africains, et qui s’avère particulièrement attractive, eu égard à son coût et à sa fiabilité.

accessoire-smartphone

La photographie vient de l’article du 20 minutes

Leave a Reply